Bienvenue!

Guide de présentation.

Bienvenue!

RoR – Bruxelles

Ce papier est destiné à faciliter ton entrée dans les RoR et à te filer quelques infos qui pourraient t’être utiles. S‘il ne répond pas à toutes tes questions, adresse toi aux autres membres du groupe ! Bonne lecture !

Le groupe

  • RoR Bxl est né en 2010, il rassemble une vingtaine de gens de Bruxelles et d’ailleurs, à des degrés divers musiciens et activistes mais qui trouvent tous l’idée astucieuse de soutenir des actions subversives et créatives en tambourinant. Le groupe fait partie du réseau Rhythms of resistance (ROR).
  • Sur Rhythms of resistance: ‘Nous sommes un réseau activiste et anticapitaliste transnational, qui utilise la samba comme mode d’action politique. Nous utilisons la frivolité tactique, inspirée du carnaval, pour affronter et critiquer les systèmes de domination et soutenir directement toutEs celles et ceux qui luttent contre l’exploitation, la discrimination, et l’oppression. Nous rejetons toute fausse opposition entre le militantisme et les formes de résistance créative. Bien que nous soyons des groupes différents, qui opèrent de façon décentralisée, nous cherchons à maximiser la participation de chacunE dans notre processus collectif. Rejoignez-nous ! Il y a tellement de raison de jouer ensemble !’
    rhythms-of-resistance.org

Musique

  • La Batucada est un sous-genre de la Samba basé exclusivement sur des percussions. Les instruments et les morceaux qu’on joue sont grosso-modo ceux de la batucada « traditionnelle » brésilienne mais avec des adaptations et des aspects spécifiques au réseau RoR.
  • Maestro et Instruments: Les morceaux sont dirigés par un ou une Maestr@ qui bat la mesure et utilise des signes communs à tout le réseau. On aime que ça ne soit pas toujours le même qui s’y colle et d’ailleurs c’est très sympa de maestrer. Sinon, le groupe est composé des instruments suivants : les SURDOS (Haut, moyen, bas), la CAISSE CLAIRE, le REPENIQUE, l’AGOGO, le TAMBOURIN et le SHAKER. Souvent un tambourineur a son instrument préféré mais on peut bien sûr en essayer plusieurs. Chaque instrument a son signe qui est utilisé par le Maestro quand il s’adresse à un instrument particulier.
  • Morceaux: Il y a une sélection d’environ 10 morceaux souvent joués par les groupes du réseau RoR et dont on a les partitions. Pour chaque morceau, chaque instrument a son rythme de base et différents Breaks (des courtes séquences rythmiques qu’on place dans le morceau). Pour jouer un morceau, il faut apprendre rythmes et breaks (de la partition ou en écoutant le site web ou quelqu’un qui joue le même instrument) et apprendre les signes utilisés par le Maestr@. Sur le site internet tu peux trouver les partitions www.rhythms-of-resistance.org/IMG/pdf/s.... Sinon on a des petits livrets avec les signes et partitions. Pour écouter les morceaux et chaque instruments visite le site! www.rhythms-of-resistance.org/spip.php?...
  • Radical dances: En même temps que la musique, on partage aussi des danses qui appuient la frivolité tactique. Tu peux trouver les partitions ici et même t’exercer !
    www.rhythms-of-resistance.org/IMG/pdf/d...

Quelques signes utiles à connaître dès le début
www.rhythms-of-resistance.org/spip.php?...

Rencontres

  • Répètes: On répète tous les dimanches à partir de 19h, le rendez-vous est rue Jan Blockx 22 à Schaerbeek. Les répètes durent généralement jusqu’à 22h, on y pratique les rythmes mais il y a aussi des moments de discussion.
  • Rencontre régionale: Quelques fois par an, des groupes ROR de la région (Calais, Paris, Köln, Fribourg, Lille..) se rencontrent. On fait des ateliers ensemble, on échange des infos et des expériences, etc…
  • Transnational Meeting: Chaque année il y a une grand rencontre à niveau international. Souvent, un centaine des sambistes se réunissent pendant une dizaine des jours dans un endroit qui change tous les ans. L’idée c’est la même que pour les rencontres régionales: mieux se connaître, partager des savoirs, etc. On peut aussi prendre des décision qui concernent le réseau.
  • Actions: La percussion est notre manière de participer à des mouvements politiques qu’on aime bien. Du coup presque toutes les prestations publiques de la samba de Bruxelles se font lors de manifestations, d’actions directes ou encore de contre-sommets. Voici pour avoir une idée quelques évènements et mouvements auxquels on a participé : no border camp, action contre les patates OGM, les indignés, actions contre le ttip, actions anti-cop21… Il arrive que les organisateurs d’événements politiques nous contactent. Sinon chacun est libre de scruter ce qui se passe et de proposer des actions au groupe.
    Pour avoir vent de ce qui se passe à Bruxelles et environs, on peut se référer au site indymédia qui rassemble des informations venant de divers mouvements politiques.

Organisation et communication

  • Prises de décisions: La samba de Bruxelles tente d’être un groupe non-hiérarchique, il n’y a pas parmi nous de grand chef… Du coup toutes les décisions concernant le groupe se font au maximum ensemble, que ça soit lors des répétitions ou des actions. On utilise des techniques de prise de décision par consensus. On peut t’expliquer et tu peux aussi trouver sur le net (par exemple : 1libertaire.free.fr/ManuelDemocratieDir... ).
    Une autre conséquence de l’absence de hiérarchie : le groupe ne fonctionne que si tout le monde s’implique et s’entraide. On partage la responsabilité que ce soit pour le rangement, l’accueil des nouveaux membres, la sécurité des uns des autres pendant les actions, etc…
  • Email: L’adresse de contact pour les non membres est ror-bxl_at_riseup.net Nous avons aussi une mailing liste pour le groupe: ror-bxel_at_lists.riseup.net et pour le réseau belge: ror-belgium_at_lists.riseup.net
    Attention il s’agit de listes d’échange d’information et de coordination, les décisions sont préférablement prises oralement en groupe.
  • Téléphone: on n’a pas de liste avec les numéros de téléphone des uns et des autres, mais on peut communiquer quand même par ce moyen-là sachant qu’il faut faire gaffe surtout lors des actions, la police veille…

Réussir à s’incruster dans la Samba

Nous sommes plus qu’ouverts à accueillir de nouveaux tambourineurs : plus on est, plus ça fait du bruit ! On essaye donc d’être sympa avec les nouveaux… même si tu peux te sentir perdu au début par tous les signes et rythmes à connaitre. Il ne faut pas se laisser intimider : viens, regarde, pose des questions et puis essaye ! Et ce, sans avoir peur de faire de ne pas être dans le rythme, on a tous été débutants…